vendredi 11 juillet 2014

JONAH : « JE SUIS REVEUR, MAIS JE GARDE LES PIEDS SUR TERRE » (INTERVIEW)

Avec son premier single « Réveille-toi » Jonah est en train de se faire un nom. Il faudra le suivre de près, car il n’a pas fini de faire parler de lui. La rédac’ l’a interviewé pour en savoir plus…

Après t’avoir dévoilé le message que Jonah a adressé à ses fans, voici les confidences de l’interprète de « Réveille-toi ». 

Qu’est-ce qui t’a décidé de faire de la musique ? 
Vers mes 12 ans, j’ai commencé à écouter beaucoup de rap et cela m’a donné envie de composer et d’écrire mes premiers textes. En grandissant, je me suis intéressé à tout ce qui tournait autour du chant. J’ai aussi pris confiance en moi et j’ai commencé à développer un amour pour tout ce qui était mélodie et pour la pop. 

Certains de tes fans te connaissent sous le nom de Moker ? Pourquoi avoir changé de pseudo ?

C’était une façon pour moi d’écrire un nouveau chapitre à ma vie artistique. À partir du moment où l’on avait fait le clip de « Je trace ma route » il y a eu une période de battement où je me suis remis en question et comme l’amour pour le chant a pris le dessus je voulais changer. Moker était un pseudo que j’avais pris quand j’ai 13 ans pour le côté rappeur, je voulais passer à autre chose avec le pseudo de Jonah. 

Comment est né ton single « Réveille-toi » ?
C’est une chanson que j’ai écrite après avoir vu le film Tanguy. D’une manière générale, les films m’inspirent beaucoup. Je trouve que leur construction est similaire à celle d’une chanson. Ce sont des bouts de chapitres que l’on assemble. J’ai aussi mis un peu de moi et un peu de mes proches dans la chanson. 

Comment se passe l’enregistrement de l’album ?
On le termine, il reste quelques titres à retravailler. On a de très bons morceaux. J’ai vraiment hâte de les faire découvrir aux gens qui m’entourent et qui s’intéressent à moi. 

À quoi faut-il s’attendre musicalement ?
J’ai mélangé ce que je sais faire de mieux, ma base urbaine avec de la pop. C’est un album assez personnel dans lequel je me suis pas mal ouvert. J’ai regardé ce qui m’entoure et j’ai aussi parlé de sujets qui me tiennent à cœur. Il y a des morceaux qui donnent envie de bouger la tête et d’autres qui donnent envie de pleurer. 

Tu es la première signature du label de K.Maro. Comment s’est passée votre rencontre ?
Via Warner et mon label indépendant. La directrice artistique de Warner a fait écouter quelques titres à K.Maro qui les a beaucoup appréciés et ensuite je l’ai rencontré. Il y a eu un bon feeling. Au final, tout s’est fait naturellement. 

Il est à l’origine du succès de Shy’m, ça laisse rêveur ?
C’est vrai que je suis rêveur, mais je garde les pieds sur Terre. Je me dis que ce n’est pas bien de trop rêver car on peut vite avoir des déceptions, donc on verra bien.

Mate le clip « Réveille-toi » de Jonah :


Le site de Jonah c’est > ICI <

Aucun commentaire:

Publier un commentaire