vendredi 24 avril 2015

#AvengersUltron : Les confidences d’Elizabeth Olsen

Avec 330 303 entrées en France pour son premier jour d’exploitation Avengers L’ère d’Ultron fait encore plus fort que son premier opus. Une bonne nouvelle qui devrait ravir l’interprète de Scarlet Witch qui nous livre ses confidences sur le film et son personnage…

Après Scarlett Johansson, Chris Hemsworth, Chris Evans et Aaron Taylor-Johnson, « L’instant Avengers » du jour est consacré à l’interprète de Scarlet Witch. Wanda est la belle et mystérieuse sœur jumelle de Pietro. Douée du pouvoir de télékinésie et de manipulation mentale, elle est Scarlet Witch et elle peut attaquer l’ennemi à la fois de l’extérieur et de l’intérieur. Elle et son frère sont le produit des expériences qu’a menées le Baron Strucker avec une source d’énergie originale. 

Que peux-tu nous dire son ton personnage ?
Je trouve Wanda fascinante dans son rapport au monde : elle est capable de capter des messages venus d’univers parallèles, du passé ou de l’avenir; elle sait faire jouer les peurs les plus primitives chez autrui, et elle peut manipuler les esprits. Cet aspect du personnage m’a énormément plu, il constitue un nœud de l’intrigue très intéressant parce qu’elle sème le trouble dans les esprits des Avengers, ce qui les force à partir, puis à se réunir tous ensemble pour reformer leur équipe. J’ai aussi aimé le fait que Joss ne se contente pas d’ajouter de nouveaux personnages juste pour le plaisir d’en avoir plus. Il y a une bonne raison à leur présence, ils sont directement liés à l’intrigue, et Quicksilver et Scarlet Witch partagent une très belle histoire familiale : chacun d’eux n’a que l’autre au monde.

Comment as-tu abordé le rôle ?
Joss et moi avions étudié des dessins de Scarlet Witch : elle est représentée avec des cercles ou des globes rouges autour des mains, comme des boules d’énergie ou de feu. Joss Whedon tenait à ce que je travaille avec une danseuse parce qu’il voulait intégrer une nouvelle technique de combat dans le film. Il ne souhaitait plus que les personnages s’affrontent frontalement, en portant les coups, il avait envie de voir des combats plus indirects. Joss a collaboré avec Jenny White, ma coach en mouvements, pour développer la gestuelle du personnage. Jenny et moi avons ensuite créé des mouvements qui nous convenaient à Joss et à moi.

As-tu pu improviser un peu ?
Ce n’est que pendant la deuxième partie de ce tournage que je me suis sentie suffisamment à l’aise pour improviser. La gestuelle de Scarlet Witch est complètement inédite, on n’a jamais rien vu de pareil, et elle née relativement naturellement, ce qui est assez cool.

Qu’as-tu ressenti en découvrant les décors du film ?
Le principal avantage d’une grosse production, c’est que les décors sont immenses et permettent de se sentir véritablement dans l’univers du fi lm. L’équipe en charge des décors a transformé la ville dans laquelle nous avons tourné en champ de ruines. J’étais un peu mal à l’aise quand un habitant du quartier passait et découvrait, ébahi, les dégâts que nous avions créés...

Quel est celui qui t’a le plus impressionné ?
Le décor de la Tour Avengers était gigantesque, on se serait cru dans un vrai manoir. J’ai été époustouflée par les détails et la réflexion nécessaire à sa construction. C’est le décor le plus cool que j’aie jamais vu. Je suis toujours épatée par la capacité des équipes artistiques à transformer des lieux en véritables univers à part entière, et c’est ce qu’ils ont fait avec la Tour Avengers.

Le savais-tu ?

Le film a été tourné dans plusieurs lieux situés autour de la Vallée d’Aoste pour créer la Sokovie, le pays fictif dont sont originaires Quicksilver et Scarlet Witch. C’est là que les acteurs Jeremy Renner, Elizabeth Olsen et Aaron Taylor-Johnson se sont retrouvés pour tourner la scène de bataille finale.

> Avengers L’ère d’Ultron
Le 22 avril au cinéma
Un film de Joss Whedon
#AvengersUltron
© Disney

La Page Facebook de Marvel c’est > ICI <

Aucun commentaire:

Publier un commentaire