mercredi 15 avril 2015

Leïla Bekhti (En route) : « Je crois que j'aurais pu ressembler à Tif » (Interview)

C’est aujourd’hui la sortie en salles de En route et pour fêter cela, Leïla Bekhti parle du doublage puisque qu’elle est la voix du personnage principal…

Après Rihanna, qui prête sa voix à Tif dans la VO, c’est au tour de Leïla Bekhti de livrer ses confidences sur le personnage et le film.

Peux-tu nous en dire plus sur ton personnage ?
Tif me plaît beaucoup parce que c'est une jeune fille qui ne se laisse pas faire et qui tranche avec les princesses des contes de fée ! Elle est vive, drôle mais elle a aussi assez mauvais caractère, avec Oh, ils se complètent bien. Par ailleurs, c'est une très bonne élève de 5ème – elle répète qu'elle a eu 20 en géométrie – qui fait preuve de pas mal de maturité pour son âge. La preuve : elle est prête à tout pour retrouver sa maman. Avec ses baskets, son petit gilet à capuche et son jean, elle montre qu'on n'a pas besoin d'être une princesse pour s'affirmer comme une fille formidable ! Je crois que j'aurais pu lui ressembler…

Quelle a été ta réaction en lisant le scénario ?
Je suis fan d'animation ; pour moi, c'est un genre qui est souvent plus riche que le cinéma en prises de vues réelles. J'ai été très touchée par l'histoire et j'ai trouvé qu'elle s'adressait aux petits comme aux plus grands.

Comment s'est déroulé le doublage ?
J’ai d'abord écouté la voix américaine, qui est celle de Rihanna, mais je me suis rendu compte que la musicalité propre à l'anglais n'est pas du tout la même qu'en français : les Américains peuvent accentuer certaines sonorités, ce qui n'est pas possible dans notre langue. Je dois rendre hommage à nos deux directeurs artistiques, Valérie et Chris, qui nous ont beaucoup guidés. Ils avaient tendance à me dire : « Fais attention, ta voix est trop mûre par rapport à ce personnage d'une fille de 12 ans ».

Pour toi qui es comédienne avant tout, ce n'était pas trop difficile de n'avoir que ta voix pour transmettre les émotions ?
C'est vrai qu'au début c'était difficile, puisque je ne pouvais faire vivre le personnage qu'avec ma voix. Pourtant, au bout d'un moment, je ne voulais plus du tout y penser : je n'aspirais qu'à être Tif, cette gamine de 5ème qui a eu 20 en géométrie et qui recherche sa maman.

>En route !, le 15 avril au cinéma.

Le site de En route ! c’est > ICI <

Aucun commentaire:

Publier un commentaire